samedi 12 novembre 2016

Bistrot Patrimoine- Les Bistrots, les commerces. RDV le 1er décembre au Coq hardi.



Ce billet date de 2013, je le remets en avant, en prévision du prochain 

Bistrot-Patrimoine autour des bistrots et commerces
 le 1er décembre de 17h à 19h. 

Au Coq Hardi.  


-----
Régis nous disait en 2013 à propos de l'épicerie :

"En relisant l'histoire de l'épicerie d'Availles, je peux te préciser que lorsque j'allais à l'école communale en classe chez Mlle PAIN ou Mr BERTHON, je ne me rappelle plus, cette épicerie était tenue par Mr et Mme MERCIER.

C'est à l'épicerie qu'on installa la première cabine téléphonique. "
--------

Ce témoignage du p'tit R.M, un ancien de la communale d'Availles, nous permet d'apporter quelques précisions au sujet de l'épicerie. R.M était bon élève ( je le sais, j'ai vu ses cahiers), et en sortant de l'école, il s'achetait des bonbons.


Ce n'était pas encore le temps des Coco boher et des mistral gagnant. Mais déjà celui des caramels à 1F.
------------------



En 1910, l'épicerie était tenue en blouse blanche par Raoul BERNARD qui est aussi le cordonnier du village !
Nous savons grâce à Lili,  que la boutique du cordonnier était dans la cour de la maison située à gauche de l'épicerie sur la carte postale


Une vue de la place du village, où on aperçoit l'épicerie en arrière plan.
Elle est devenue aujourd'hui maison d'habitation. 


Un p'tit aperçu des artisans du village au fil des actes (mise à jour progressive).

Epicier : NOYER Pierre1886 - Raoul BERNARD 1910 - MERCIER 1946 - DUVAULT (1940)

Tisserand : ROUGET Joseph 1886

Cabaretiers : ROUX Pierre (1883), M. RION (1940 à Prinçay), Anatole MORICET (1940 à la Thomassinière) , M. MENECE (Coq hardi en 1940), M. LEGER (1940)

Boucher : BONNEREAU Auguste (1886), ROBIN, LADONSKI, BONNEREAU Lucien (1940)

Maréchal Ferrand : ROBIN Alfred (1887)

Sabotier : ROBIN Jean Charles 1887

Garde Champêtre : COGNE Barthélémy (1888), ARNAULT François (1850)

Cantonnier : DUVERGER Jacques 1890

Cordonnier : DUVERGER Alphonse 1890



Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire