jeudi 4 avril 2013

Comme u Coup d'Dé - Availles - 1677/1989






Le 7 Janvier 1677, le premier Le Dé laisse une trace écrite dans le village de Prinçay.
Abel, il s'appelle Abel.

Depuis combien de temps était-il là ?
312 ans plus tard, Janvier 1989, presque sur un coup d'dé, Alain Godard Dé-barque à Prinçay avec sa sorcière et sa ribambelle.

Entre temps, 

vinrent Jean Le Dé père de Jean Le Dhay père de Jean Le Dhay, père de Perrine Day.
Mondon/Day jusqu'au 23 Octobre 1844 fin Définitive des Day de notre Dé-scendance.
Ce sont les Mondon/Ouvrard qui prennent le relai jusqu'en 1879.
Ils passent la pioche aux Mondon/Rouget qui Dé-frichent le terrain Availles, Prinçay jusqu'en 1901. Les Mondon aussi étaient d'Availles.
Puis vinrent les Rouget/Roy. Toujours  Prinçay jusqu'en 1940. Les Roy étaient d'Availles depuis moins longtemps, ils venaient d'Archigny, du coté de la ligne Acadienne.


Après eux les Roy/Sarrazin domestiques à la Cataudière à Prinçay, puis cultivateurs et propriétaires à Prinçay de la ferme en face de l'église jusqu'en 1988.
Enfin les Godard/Pino y tracent leur De-stin, depuis 25 ans et baptisent leur repaire, la Godardière.


Lorsque nous avons commencé l'arbre, il était encore en papier, on pouvait le coller sur le frigo.
Ici avec un frigo on apprend à lire, on apprend à compter, on apprend la généalogie...
J'apprenais la généalogie avec mes enfants et je m'étais amusée à tamponner une petite sorcière à chaque ancêtre retrouvé sur Prinçay.
ça nous avait épaté d'être enracinés à Prinçay ! Enfin nous... Eux ;-)
Le challenge me donne l'occasion de remettre à l'honneur ce document de travail... déjà ancien et pour moi très émouvant ;-)


1 commentaire: