samedi 6 avril 2013

Coup d'Foudre à Availles !



Le 20 Aout 1677, 
 C'est Coup d'Foudre à Availles ! Le feu du ciel tombe sur le clocher, fracasse toutes les ardoises. N'écoutant que leur courage, deux valeureux paroissiens Michel Grabot et Jean Teisson  n'hésitent pas une seconde à mobiliser les moyens du bord : l'Eau Bénitte !!!
Alléluai, Lucifer fait illico marche arrière et le coq sauve ses plumes ! 
Quinze jours après, tout est réparé !!!
Chapeau aux pompiers volontaires et à la célérité des Travaux Publics de l'époque ! 


Le vingtième dudi mois le feu du ciel a tombé sur
le clocher de cette église, a fracassé presque toutes 
les ardoises et n'a pu être esteint que par l'eau
benitte que Michel Grabot et Jean Taisson parroissiens
y ont porté au lieu où le coq est attaché et le
rétablissement en a esté fait quinze jours après
Fradin Curé d'Availles. 

4 commentaires:

  1. Je ne sais pas comment ils ont faits ces courageux paroissiens? le bénitier devait avoir une belle contenance. Enfin, toujours est-il qu'il fallait qu'ils soient en effet très courageux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas une très bonne paroissienne, mais j'ai le sentiment aussi que la quantité d'eau même miraculeuse est limitée...

      Supprimer
  2. faits sans S évidemment ... je devrais me relire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une coquille, rien qu'une coquille !

      Supprimer